© 2016 Festival Sand & Chopin en Seyne.

Fort Balaguier, 924 Corniche Bonaparte 

83500 La Seyne-sur-mer, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

"Sand & Chopin, une  amitié exclusive"

Samedi 24 août 2019 -21h

Maxence Pilchen - piano

Gabriel Boz - lecture

Tarif unique : 22 €

Tarif groupe : groupe, C.E (à partir de 10 personnes) et jeune (jusqu’à 18 ans inclus): 20 €

Toutes personnes assistant aux conférences bénéficieront du tarif groupe sur présentation d’un justificatif fourni lors des conférences.

 

Enfant – 12 ans : Gratuit

 

Une amitié exclusive !

Frédéric Chopin


• 24 préludes op. 28
• Polonaise héroïque op.53
• Ballade op.23 n°1
• Ballade op.52 n°4

Programme

Maxence Pilchen, artiste de renommée internationale fait autorité dans le monde musical par ses interprétations de Frédéric Chopin. Lauréat de plusieurs concours internationaux, la presse est unanime sur son jeu magistral, son sens des nuances et la poésie de ses interprétations.
Dans ce récital de haute volée, cet artiste hors norme nous fera voyager dans les plus belles pages musicales du génie romantique. Deux pianos historiques seront aussi à l’honneur et quelques lettres de George Sand viendront éclairer les mystères de son union avec Frédéric Chopin, qui plus que de
l’amour et « une amitié exclusive qui dura 9 ans ». Un récital exceptionnel, hors du temps.

Maxence Pilchen
piano

Pianiste franco-belge, Maxence Pilchen a débuté la musique à 3 ans auprès d’Anne-Marie Oberreit. Cette dernière a vite remarqué ses dons naturels et, en neuf ans d'enseignement, lui a permis de les développer grâce à une excellente pédagogie. Dès l'âge de 5 ans, Maxence Pilchen participe ainsi à des concerts et remporte à 11 ans le concours télévisé des Jeunes Solistes de la RTBF à Bruxelles. L’année suivante, il est lauréat du concours mondial des jeunes musiciens diffusé sur la RAI Uno à Bologne.

Il poursuit alors son parcours musical au contact de plusieurs grandes personnalités du monde de la musique, lui permettant d’acquérir une formation à la fois solide et riche de diverses influences. Il a ainsi été conseillé et suivi par Janusz Olejniczak à Varsovie, Bernard Ringeissen à Paris, Daniel Blümenthal et Diane Andersen à Bruxelles mais aussi par Byron Janis à New York, pianiste avec lequel il a entretenu une relation très privilégiée.

Le vaste répertoire de Maxence Pilchen, pour piano seul et pour orchestre, lui a valu d'être salué par la critique et le monde musical aussi bien pour ses interprétations de Bach, Mozart, Beethoven et Chopin que pour Debussy, Rachmaninov, Stravinsky, Albert Roussel ou encore Prokofiev et pour des œuvres contemporaines à la création desquelles il a participé. L'étendue de son répertoire lui a permis aussi d'être primé lors de nombreux concours internationaux dont Porto, Barcelone, Epinal et Rome. Il a été proposé, à deux reprises, par la RTBF comme «  Soliste de l’année  » au groupe Radios Francophones Publiques réunissant les grands diffuseurs français, suisse, canadien et belge. Il a également reçu à Bruxelles le prix Maurice Lefranc récompensant un Jeune Espoir.

Fort de ces distinctions, Maxence Pilchen a joué dans des salles prestigieuses du monde entier notamment le Mozarteum de Salzbourg, le Colisée de Porto, le Théâtre Royal de la Monnaie et le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore la philharmonique de Varsovie,  et la salle Gaveau à Paris.

 

​Il a été également invité à se produire avec plusieurs ensembles tels que le Quatuor de l'Opéra National de Belgique, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre National de Porto, ou encore le Philharmonique de Târgu-Mures et l’Orchestre Philharmonique de Cedar Rapids.

Ces concerts lui ont valu de nombreux éloges dans la presse, notamment aux Etats-Unis où il a donné aussi des récitals. « One of the most celebrated concert pianists of his time, Maxence delights crowds with his romantic and melodic arrangements of classical masterpieces. The virtuoso has earned several notable awards throughout his career. »

​Le public a pu également le découvrir à l’occasion de grands rendez-vous musicaux tels que le Festival Chopin à Bagatelle, le Festival international de Dinard, et lors prestigieuses manifestations à Monaco, aux Pays-Bas, en Autriche, Italie, Suisse, Espagne, Pologne, Roumanie, Chypres, Portugal mais aussi en Corée et dans plusieurs villes des Etats-Unis.

Enfin, les concerts de ce  pianiste ont été diffusés sur plusieurs chaînes et radios européennes comme Musiq3, la RTBF et VRT en Belgique, la Rai Uno italienne, Mezzo TV, Radio Classique, France Bleu ainsi que dans des médias portugais, polonais, japonais, coréens et américains. Il a récemment été invité à l'émission "Génération Jeunes Interprètes" de Gaëlle Le Gallic sur France Musique.

Ouvert à diverses expériences, Maxence Pilchen a également participé en 2012 à une séquence du long métrage de Philippe Claudel Avant l’hiver.

Son talent particulier, son sens des nuances et la poésie de ses interprétations, soulignés par la critique et plusieurs grandes personnalités, placent Maxence Pilchen aujourd’hui dans la lignée de ses maîtres, Bernard Ringeissen, Janusz Olejniczak et surtout Byron Janis. En 2010, il a d’ailleurs pu rendre hommage à ce dernier en présentant le film The Byron Janis Story en première européenne.

 

Parallèlement à ces enseignements et ces expériences, Maxence Pilchen a développé son jeu en travaillant sur des pianos du XIXe siècle pour y découvrir les secrets que ces instruments révèlent sur l’art de la composition des musiciens de cette période. « Les pianos anciens, explique-t-il, permettent de découvrir une infinité de sonorités parfois insoupçonnées et ce par le simple respect du texte. Les pianos modernes permettent ensuite de les développer.  »

Très remarqué pour ses interprétations de Chopin, notamment par le musicologue spécialiste du compositeur, Jean-Jacques Eigeldinger, Maxence Pilchen figure régulièrement au programme du Festival Chopin de Nohant depuis 2011 où il a alors joué en l’honneur de Byron Janis. Il s’est également produit en 2012 aux Lisztomanias à Châteauroux pour un concert «  à ne pas manquer  » selon le magasine Diapason. L’année suivante, il a donné un grand récital Chopin à Cedar Rapids aux Etats-Unis. Maxence Pilchen a été invité en 2017 au Festival International Chopin de Valldemossa (Majorque).

Au sein de son répertoire varié, Frédéric Chopin occupe depuis longtemps une place à part dans le parcours et le cœur de Maxence Pilchen. C'est donc tout naturellement qu'il a consacré en 2015 son premier CD aux 24 Préludes du compositeur romantique (Paraty).
Son interprétation subtile et personnelle a été saluée par de nombreux critiques comme L’Education musicale, Crescendo Magazine sensible à cette « nouvelle lecture des Préludes » et Classica qui lui a attribué quatre étoiles. Fort de ce succès, le pianiste prépare l'enregistrement d'un second CD toujours chez Paraty.

​Maxence Pilchen poursuit sa carrière de concertiste avec le soutien de la fondation Safran pour la Musique. Il vient de se produire à la Salle Gaveau à Paris.

 

Gabriel Boz
lecture

Écrivain, fabuliste, conférencier recherché sur tous les sujets abordant la musique, Gabriel Boz est reconnu pour son engagement passionné. Il crée en 2009 « Moi, la Traviata » une pièce lirico-dramatique sur le thème de « La Dame aux Camélias » d’Alexandre Dumas pour la soprano et actrice Chrystelle Di Marco. Collectionneur de piano à queue du 19ème siècle, il donne la possibilité au public lors d’action musico-pédagogiques de renouer avec les sonorités toutes particulières des pianos qu’ont connu Chopin, Liszt, Mendelssohn, héritage de notre passé culturel. Ainsi c'est avec Chrystelle Di Marco qu'il crée à La Seyne-sur-mer au sein du merveilleux "Fort Balaguier", le « Festival International Sand & Chopin en Seyne », festival qui a pour but de faire revivre l’esprit du romantisme et de distiller la philosophie de George Sand et son rêve d’union des arts.